La plume du lundi, Médias

Coca-Cola ressort le New Coke pour Netflix

Source: korii. – The Coca-Cola Company

Voici la plume du lundi #71 revenant sur les informations importantes à retenir au cours de la semaine écoulée sur le web social.

Info business

Apple arrête l’application iTunes

Source : Konbini – Apple

La Worldwide Developers Conference (WWDC) est l’événement de l’année pour Apple. La marque y présente les nouveautés à venir concernant ses produits. Cette année, la WWDC a eu lieu le trois juin dernier et a été l’occasion de nombreuses annonces dont celles qui a chamboulé l’industrie de la musique, la mort programmée d’iTunes.

Le logiciel iTunes, sorti en 2001, a engendré une révolution de la consommation de musiques. Auparavant, l’achat de titres musicaux se faisait par CD et concernant le téléchargement. En effet, peu de logiciels légaux proposaient des offres accessibles. ITunes a ainsi démocratisé le téléchargement digital de musiques puis de films, de séries et enfin de podcasts. Cette multiplication d’offres a d’ailleurs été l’une des raisons de l’arrêt de l’application phare. C’est donc trois offres distinctes, déjà existantes, que propose la firme à la pomme pour remplacer son produit : Apple Music pour le streaming musical, Apple TV+ pour le streaming vidéo et Apple Podcasts pour les podcasts. Ces applications permettront ainsi de récupérer tous les achats déjà effectué sur iTunes.

Si la fin d’iTunes signe la fin d’une époque, elle marque surtout la fin du téléchargement. Le logiciel d’Apple était le dernier symbole important de ce mode de consommation. En effet, selon la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI), les revenus du téléchargement ont baissé de 21,2% l’an dernier. A contrario, le streaming musical atteint des sommets. Avec la disparition d’iTunes, Apple espère ainsi donner un second souffle à ses applications de streaming.

Source : Les Echos

Chiffre de la semaine

Facebook et Google perdent près de 7% à la bourse après l’ouverture d’une enquête les impliquant

Source : Clubic – Alexandre Boero

Le 4 juin dernier, Google a perdu 6,5% en bourse, quant à Facebook, cette baisse était de 7%. Si ces géants ont connu ce déboire, c’est parce que la Maison Blanche semble vouloir mieux les contrôler. Il se trouve que les GAFA sont accusés d’être en position de monopole ce qui est contraire à la loi Clayton Act de 1914. De nombreuses instances juridiques sont en ce moment en train d’étudier les 2 acteurs afin de comprendre s’ils agissent délibérément contre leurs concurrents.

Ces affaires ne s’ouvrent que maintenant car la Justice américaine et la Federal Trade Commission, l’agence de régulation économique, ont la responsabilité conjointe de mener cette enquête antitrust. Par ailleurs, pour ne rien arranger, la liste des détracteurs des GAFA s’allonge de jour en jour. De nombreux politiques démocrates et républicains ont appelé à “casser” ces géants de l’internet.

La réponse concernant ces affaires ne devrait pas arriver avant un moment mais elle fera trembler les autres géant du net et Wall Street. En effet, certains analystes estiment que le risque de démantèlement de ces entreprises est au plus haut.

Innovation de la semaine

Les futures caméras frontales sur les smartphones seront invisibles

Source : Twitter – Xiaomi

Après la course au miniaturiste, les fabricants de smartphones ont tendance à offrir des appareils avec des écrans particulièrement grands. Les innovations ne manquent pas pour atteindre cet objectif, d’abord avec les écrans sans bordures puis avec encoche pour laisser place à l’appareil photo. En ce moment, si la guerre entre Samsung et Huawei fait rage afin d’être le premier à sortir un téléphone avec un écran pliable, un autre conflit technologique a débuté : l’appareil photo frontal complètement invisible.

Dans cette nouvelle bataille, les premiers à s’être lancés sont les chinois OPPO et Xiaomi. Ils ont misé sur un appareil photo incrusté sous l’écran du téléphone : une petite révolution. Si l’appareil d’OPPO est encore un prototype et possède une qualité de photographie un peu dégradée par rapport à un appareil classique, Xiaomi semble être plus optimiste.

Ce dernier a d’ailleurs expliqué comment fonctionnait sa technologie et semble confiant dans sa technologie. L’écran du téléphone possède une couche transparente qui s’active seulement quand l’utilisateur se sert de l’appareil frontal. Xiaomi va même plus loin puisqu’il affirme que la dissimulation de l’appareil permet de faire entrer plus de lumière et donc d’avoir une meilleure qualité photo.

Tous les appareils montrés restent encore en phase de recherche et développement mais il semble bien que le futur des smartphones soit là, c’est-à-dire des écrans débarrassés de tous éléments externes.

Source : Presse Citron

Com de la semaine

Le “pire Coca-Cola” est relancé pour Stranger Things

Source : korii. – The Coca-Cola Company

Stranger Things est l’une des séries phare de Netflix. Se déroulant dans les années 1980, l’histoire essaie de recréer au mieux cette époque. La troisième saison, qui sortira le 4 juillet prochain, se déroule pendant l’été 1985. Cette période a été marqué par la sortie du New Coke, un produit décrit comme le “pire Coca-Cola”. Cependant, pour coller au mieux à l’esprit des années 1980, Coca-Cola, en collaboration avec Netflix, recommercialisera son produit.

Pour le contexte, le New Coke est sorti pour concurrencer le rival historique de Coca, Pepsi. En effet, dans les années 1980, la Coca-Cola Company perdait des parts de marché. Pour contrer cela, l’entreprise a entreprit des tests à l’aveugle et là, surprise ! Les sondés préféraient le goût de Pepsi. Pour contrer cette découverte, Coca décide de changer sa formule et, auprès des testeurs, la différence se fait ressentir et là, miracle ! Ils préfèrent cette recette. Sûre de son succès, la marque entreprend de vendre en grand nombre son Coke II, appelés plus couramment le New Coke, et d’arrêter l’ancienne production. Cependant, pour les puristes, le gout est inacceptable. La plupart courent acheter les dernières caisses de l’ancienne version et l’entreprise reçoit 1 500 appels de mécontentement par jour. Coca-Cola est donc obligé de relancer la production de son ancienne version sous le nom Coca-Cola Classic. Le New Coke est vendu en parallèle jusqu’en 2002 avant de disparaître définitivement des rayons… jusqu’à cet été. Il sera vendu en 500 000 canettes sur le site internet de Coca-Cola et dans quelques distributeurs.

Cette opération marketing étonnante ne sera pas la seule qui accompagnera Stranger Things. D’après le New York Times, Netflix a signé avec 75 marques en tout pour créer des produits dérivés liés à la sortie de sa série.  

Source : Les Echos