Médias, Portraits HomePage, Qué pasa dans les médias

Xavier Niel, le dernier combat pour la fréquence TNT de M6

Crédit photo : Photo Thomas Coex/AFP

Ce lundi 23 janvier, l’Autorité de Régulation de la Communication Audiovisuelle et Numérique (ARCOM) a reçu les candidatures pour les dossiers d’attributions ou de réattribution des fréquences de diffusion de certaines chaînes télévisées sur la TNT. L’expiration prochaine des autorisations d’émettre de TF1 et M6 rebat les cartes du jeu.

Véritable série à suspense, la chaîne de télévision M6 voit ainsi son autorisation de diffusion convoitée par le milliardaire Xavier Niel, propriétaire du groupe de télécoms Iliad (Free) et actionnaire de plusieurs titres de presse au sein notamment du groupe Le Monde (Le Monde, Télérama, La Vie, Le Monde diplomatique, Courrier international) .

Après l’annonce du mariage avorté entre M6 et TF1, l’ARCOM a accordé la candidature de l’homme d’affaires qui souhaite depuis longtemps, étendre son empire. Bien qu’il soit le cofondateur de l’une des filiales du groupe de production audiovisuelle Mediawan Thematics, Xavier Niel ne disposait jusqu’alors pas d’une chaîne TNT.

Face à lui, deux autres candidats que sont TF1 d’un côté, et M6 de l’autre sous la houlette de Nicolas de Tavernost, le Président du Directoire de la chaîne. Lors d’une audition publique qui aura lieu le 15 février, les candidats pourront chacun, pendant une heure et demie, défendre leur projet. Selon le Monde, l’ARCOM déterminera son choix en tenant compte de multiples facteurs, au premier rang desquels figure « l’expérience acquise par le candidat dans les activités de communication ».

Pour assurer la défense de la candidature de NJJ Projet 5523, la filiale de reprise de la chaîne détenue par Xavier Niel, celui-ci a récemment indiqué « M6 a sa chance, mais nous, nous venons pour gagner » et enchaînant sur l’un de ses angles d’attaque : « M6 est la chaîne la plus rentable d’Europe, cela signifie qu’elle n’investit pas suffisamment dans les programmes. »

Crédits : MAXPPP

La date d’échéance de diffusion des fréquences de TF1 et M6 arrivant à terme le 5 mai, les candidats sont désormais placés sur le départ. Avec le projet baptisé « SIX », Xavier Niels entend bien remporter le renouvellement de la fréquence de M6 qui se trouve être le premier depuis 1987, année de la privatisation de TF1 et de l’arrivée de M6.

L’homme d’affaires n’en est cependant pas à sa première tentative d’acquérir la chaîne M6 : sa première tentative remonte avant l’échec de la tentative de fusion entre TF1 et M6 en mai 2021 tandis que sa seconde a eu lieu en septembre 2022. Xavier Niel avait alors effectué une offre de rachat en association avec le groupe italien de télévision MediaForEurope. Toutes ces tentatives ont été des échecs.

Cette fois, pour défendre sa candidature, le milliardaire avance quatre arguments clés. Selon l’article du Figaro, le projet de reprise s’appuiera tout d’abord sur une programmation « riche en création patrimoniale de première partie de soirée avec une grande attention portée à l’indépendance des producteurs et à la diversité de la création ». Les arguments suivants reposent sur des « engagements renforcés » envers « la création musicale », une large part accordée à « l’information et (au) débat public » et enfin, un « niveau élevé » d’« engagements de financement de la production audiovisuelle et cinématographique ».

Cette candidature représente un véritable enjeu pour Xavier Niel et l’avenir de l’audiovisuel puisque dans un communiqué publié le mardi 24 janvier, le candidat a indiqué via sa société NJJ que « «NJJ n’envisage (…) pas de renouveler son intérêt en 2025 lors d’autres appels aux candidatures sauf pour compléter son portefeuille de chaînes en cas de succès lors de la procédure en cours ».

Xavier Niel a d’ailleurs partagé un tweet suite au dépôt de son dossier de candidature qui a beaucoup amusé les internautes…