La plume du lundi, Médias

Spoiler Game of Thrones pour lutter contre la sédentarité ? C’est le défi de l’association Play International

Source : YouTube – La Réclame

Voici la plume du lundi #67 revenant sur les informations importantes à retenir au cours de la semaine écoulée sur le web social.

Info business de la semaine

Pour ses 35 ans, Tetris s’associe à Sushi Shop

Images des boîtes de sushis pour la collaboration avec Tetris

Source : J’ai un pote dans la com’ – Sushi Shop

Le célèbre jeu d’empilement de cases, Tetris, fête ses 35 ans cette année. Pour cette occasion, la marque collabore avec Sushi Shop, marque de livraison de sushis. Des box sushis inédites et en édition limitées sont proposés pour 45€. Hautes en couleurs, les boîtes sont aux formes des fameux tétrominos. Trois nouvelles sortes de sushis sont aussi déclinées, ainsi que des baguettes chinoises, pour rester dans l’univers du jeu : un pari réussi !

Et en attendant votre commande ? Sushi Shop a pensé à vous en vous proposant de jouer à Tetris pendant la préparation et la livraison de votre repas en développant une application intégrée à leur site internet.

Une collaboration entre un jeu vidéo et une marque de sushis n’est pas forcément la première chose qui nous vient à l’esprit. C’est sans compter sur la force des collaborations de Sushi Shop. En effet, adepte des créations originales, la marque a déjà travaillé avec les personnages de Monsieur Madame, des street artistes ou encore la marque de vêtement Ba&sh. Elle s’associe aussi régulièrement avec de grands chefs cuisiniers pour des créations inédites… Alors pourquoi pas avec l’un des premiers grands jeux vidéo mondial ?

Source : J’ai un pote dans la com’

Chiffre de la semaine

Facebook met 3 milliards de dollars de côté pour anticiper une éventuelle amende record

Logo Facebook en blanc sur fond noir

Source : La Tribune – Crédits : Ralph Orlowski

Le groupe Facebook vient de publier ses résultats prévisionnels du premier trimestre 2019 avec un petit détail surprenant, 3 milliards de dollars ont été écartés du résultat. En cause ? L’éminente possibilité d’une amende record après l’affaire Cambridge Analytica. La Commission fédérale du commerce américain (FTC) est en négociation avec le réseau social depuis février pour éviter un procès. En mars 2018, l’agence gouvernementale s’était en effet auto-saisie après la révélation d’une fuite de données personnelles concernant pas moins de 87 millions d’internautes.

L’amende serait estimée à 3 milliards de dollars minimum et pourrait même atteindre les 5 milliards. Une amende importante pour Facebook à relativiser cependant à la vue de ses résultats financiers. En effet, le chiffre d’affaires du réseau social au pouce bleu enregistre, ce trimestre, une hausse de 26% par rapport à l’année précédente, en atteignant les 15 milliards de dollars. En revanche, son bénéfice net connaît une baisse passant de 4,99 milliards à 2,43 milliards de dollars.

Même si cette annonce semble être un détail pour le géant des réseaux sociaux, Facebook n’en a pas fini avec la justice. À travers le monde, l’entreprise reste empêtrée dans les affaires qui concernent la mauvaise protection des données personnelles de ses utilisateurs.

Source : Le Monde Informatique

Innovation de la semaine

Faites des tests d’urine depuis chez vous avec l’application Healthy.io !

Image de synthèse du kit Healthy.io

Source : SciencePost – Crédits : Healthy.io

Les futures avancées du secteur de la santé passeront-elles par nos smartphones ? C’est le pari pris par l’application Healthy.io ! En effet, elle permet de réaliser un test urinaire de chez soi avec la même précision qu’un test fait en laboratoire d’analyse.

Le test urinaire permet de diagnostiquer de nombreuses maladies, infections ou complications pendant la grossesse. Cependant à cause de nombreuses difficultés (financières, éducatives, mauvais accès à l’information…), une part trop importante de personnes ne se rendent pas à l’hôpital pour en effectuer. Grâce à Healthy.io, près de 10 indicateurs sont testés en quelques minutes et facilement. L’entreprise fournit un kit et, grâce à une simple photo, la possibilité d’analyser les résultats donnés. Ensuite, en fonction des données, elle peut même prendre un rendez-vous chez un médecin pour le compte du patient.

Le potentiel de Healthy.io est très important. Au Royaume-Uni, 40% des personnes à risque d’insuffisance rénale font une analyse d’urine par an. Un chiffre trop faible surtout quand nous savons que plus ces tests sont effectués tôt, plus il y a de chance d’éviter une greffe de rein. D’après Siècle Digital, si Healthy.io était adopté en Grande-Bretagne, 1 300 décès pourraient être évités !

En Israël, 6 millions de personnes possèdent déjà l’application, des tests sont aussi effectués en Angleterre et l’entreprise espère s’implanter très bientôt en Allemagne et aux Pays-Bas.

Source : Le Siècle Digital

Com de la semaine

Spoiler Game of Thrones pour lutter contre la sédentarité ? C’est le défi de l’association Play International

Source : YouTube – La Réclame

La sortie de la dernière saison de la série Game of Thrones anime les fans mais aussi les marques. L’association Play International ne fait pas exception à la règle et surfe sur la tendance pour alerter sur le manque d’activité physique et la sédentarité.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la sédentarité fait partie des 10 facteurs de risques de mortalité dans le monde. C’est aussi un facteur de risque majeur des maladies non-transmissibles telles que le cancer ou le diabète. L’association Play International a pour but de favoriser l’activité physique à travers le monde, notamment auprès des jeunes.

Pendant une nuit à Paris, la campagne “#SpoilToAct” effectuée avec l’agence Publicis Conseil a été déployée. Des faisceaux de lumières ont été projetés sur des bâtiments de la capitale avec un (faux) spoil de Games of Thrones et ce message en-dessous “Si on a tué votre programme, c’est pour que vous sachiez que l’inactivité tue”. La communication est originale et fait réagir notamment la cible principale, les jeunes fans de séries. Un making-of a d’ailleurs été mis en ligne pour montrer la réaction des passants.

Avec cette communication, Play International se distingue des autres associations grâce à un ton décalé qui s’appuie sur le phénomène du moment.

Source : La Réclame