Médias, Portraits HomePage, Qué pasa dans les médias

QUE PASA DANS LES MÉDIAS ? #Novembre 2022

Source : ©STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

Après deux années d’absence, c’est le grand retour de la Paris Games Week cette semaine !

Pour cette 11ème édition, qui se tiendra du 2 au 6 novembre, les professionnels de l’industrie des jeux vidéo se sont donné rendez-vous Porte de Versailles. Parmi eux seront présents les trois « majors » de l’industrie que sont Nintendo, Xbox et PlayStation, ainsi que de grands éditeurs de jeux comme Ubisoft ou Bandai Namco.

L’occasion pour nous de revenir sur un phénomène fort qui ne cesse de prendre de l’ampleur en France mais également dans le monde : les jeux vidéo.

Si l’industrie du jeu vidéo affiche une santé de fer depuis quelques années, avec un pic fulgurant pendant la pandémie, le secteur subit aujourd’hui une forte inflation. C’est ainsi que le nouveau jeu vidéo « FIFA 2023 » est passé de 70 à 80€ versus sa précédente version, sortie l’an passé. Et cette augmentation n’est pas passée inaperçue … Avec les fêtes de fin d’année et la Coupe du Monde 2022, le papa Noël et les amateurs de foot vont devoir augmenter leur tirelire pour s’offrir le jeu. Les raisons de cette augmentation sont entre autres, liées à la crise énergétique et l’inflation globale qui ont largement impacté les coûts de développement des productions. Mais ce ne sont pas les seuls enjeux rencontrés : avec les problématiques d’approvisionnement, les sorties de nombreuses productions et consoles ont dû être décalées ou sont actuellement en pénurie, comme pour la PlayStation 5 « victime de son succès ».

Source : ©Shutterstock

Loisir désormais incontournable en France, les jeux vidéo attirent petits et grands dans des univers dématérialisés d’une qualité graphique toujours plus précise et bluffante.

Reconnu en 2006 par le ministère de la culture comme étant le 10ème art, l’année 2020 a été celle de la meilleure performance du secteur des jeux vidéo en France selon le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell) avec un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros en hausse de 11,3 % par rapport à 2019. Alors que la France est à l’arrêt et que le monde de la culture s’effondre, le secteur des jeux vidéo est le seul à monter en puissance et s’affiche alors comme la première industrie créative et culturelle en France loin devant le cinéma ou la musique. Et pour cause, les multiples confinements et les sorties des nouvelles consoles de jeux ont poussé bien des français, et notamment les familles, à se tourner vers ce loisir plus que distrayant.

En 2021, le secteur a continué son ascension avec un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros. Avec près de 2,37 millions de consoles vendues en France et la sortie de jeux vidéo phares comme « FIFA 22 » ou encore « CALL OF DUTY: VANGUARD » en 2021, près de trois Français sur quatre ont joué occasionnellement sur leur téléphone ou leur console.

Derrière les jeux et consoles favoris des français se trouve une industrie riche qui se veut de plus en plus compétitives à l’internationale et toujours plus performantes.

Avec la présence de leader du marché sur le territoire comme Ubisoft (« Assassin’s Creed », « Far Cry » ou encore « Just Dance »), la France ne cesse de diversifier et attire de riches investisseurs étrangers comme Tencent. Avec près de 700 studios de développement en 2021 comme Asobo Studio, Quantic Dream, Arkane Studio, la renommée des studios français n’est plus à faire.

Lancé en novembre 2020, le jeu « Assassin's Creed Valhalla » a, depuis, franchi le cap du milliard d'euros de revenus.

Source : ©Ubisoft

Cet engouement pour le monde du jeu vidéo se traduit et se transpose aujourd’hui, certes, toujours à travers les écrans, mais de différentes manières …

Véritable écosystème vivant, l’univers des jeux vidéo est une mine d’or de créativité notamment pour le monde des films et séries. Et ce ne sont pas les plateformes de streaming qui vont dire le contraire : « Arcane », « The Witcher », « Tomb Raider », « Warcraft », « Assassin’s Creed », « Halo »… Autant de séries inspirées et issues de l’univers des consoles de jeu qui reçoivent aujourd’hui un succès retentissant.

Certaines de ces séries ayant connu le succès ont même permis à leur jeu de « renaître de leurs cendres ». C’est notamment le cas du jeu « Cyberpunk » dont la série Netflix « Cyberpunk Edgerunners » est issue. Véritable « bad buzz » à sa sortie à cause de nombreux bugs du jeu, la série a permis à l’éditeur de redorer son blason avec un record historique d’utilisation sur Steam, la plateforme référence de distribution de jeux vidéo en ligne qui a réuni plus de 30 millions de « gamers » en simultané.

Arcane : League Of Legends

Source : Freakin Geek

Dernier succès en date : « Arcane », la série Netflix qui a ainsi mis en lumière la société parisienne (cocorico !) FORTICHE qui a réalisé et coproduit la série. La production s’est inspirée du légendaire jeu PC « League of Legends » aux 180 millions de joueurs et joueuses dans le monde, devenu l’ambassadeur de l’esport avec ses 100 millions de personnes en ligne pour les championnats du monde 2019.

L’univers des jeux vidéos est ainsi devenu un sport extrêmement compétitif qui se monétise aujourd’hui : entre le phénomène de ZEvent et de Twitch, le monde des jeux vidéo ne cesse d’innover et de faire rêver. C’est d’ailleurs dans cette optique que le gouvernement français s’intéresse de plus en plus à l’essor du métavers. À travers le plan d’investissement France 2030, l’objectif est de faire du pays un des leaders du numérique, en partie à travers une enveloppe de 150 millions pour des projets culturels et créatifs dans les mondes immersifs.