Médias, Qué pasa dans les médias

Que pasa dans les médias ? #Mars 2022

Image : ©Canva

Netflix tente de se renouveler face à la concurrence

La concurrence fait rage

Depuis plus de dix ans, Netflix est la plateforme n°1 de streaming de films et séries dans le monde entier. Mais la dynamique des plateformes de streaming est en pleine évolution. De récents concurrents comme Amazon Prime Vidéos, Disney+, Salto, OCS ou encore AppleTV+ prennent de plus en plus de place sur le marché. Pour accentuer cela, de nouvelles plateformes s’ajoutent régulièrement, comme Paramount+, prochainement disponible dans le bouquet de Canal+ Ciné Séries.

Alors, comment différencier ces plateformes ? Reprenons ensemble quelques-unes d’entre elles :

Image : ©BFMTV / Source : ©huffingtonpost

Netflix

Avec plus de 220 millions d’abonnés et 8 milliards de chiffre d’affaires début 2022, Netflix est la plateforme de streaming de référence en termes de séries et films dans le monde entier. En proposant un large éventail de contenus, le groupe fondé par Reed Hastings et Marc Randolph produit également ses propres films et séries originaux. Parmi les plus populaires, on retrouve des titres comme La Casa de Papel, Squid Game ou encore Emily in Paris.

Amazon Prime Video

Développée par le groupe Amazon en 2016, cette plateforme a mis peu de temps pour se créer une place sur le marché. Disponible avec le compte Amazon Prime, elle propose des productions originales, ainsi que des titres bien connus du grand public. Elle compte en janvier 2022 plus de 200 millions d’abonnés.

Disney+

Lancé en 2019, Disney+ est une plateforme de streaming mondiale qui permet d’accéder à l’intégralité des films et séries issus des univers Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, ainsi qu’à des documentaires de qualité réalisés par National Geographic. En 2021, à cause d’un succès jugé « trop faible » à leurs yeux, le groupe lance « STAR », un onglet supplémentaire qui permet d’accéder à un nombre conséquent de films et séries en tout genre, non disponibles sur Netflix. On retrouve notamment des séries comme Grey’s Anatomy, Desperate Housewife ou encore Modern Family. En février 2022, Disney+ comptabilise plus de 130 millions d’abonnés et un chiffre d’affaires de 21,82 milliards de dollars en décembre 2021.

AppleTV+

Créé en 2019 et comptant plus de 40 millions d’abonnés en janvier 2022, AppleTV+ propose, tout comme ses concurrents, un ensemble de divertissements variés.

Dimanche 27 mars 2022, se tenait la 94e cérémonie des Oscars et, si l’on croyait que Netflix allait tout rafler, nous avons été surpris de découvrir que c’est en réalité AppleTV+ qui est devenue la première plateforme de streaming à remporter l’Oscar du meilleur long-métrage. Une aubaine pour une si jeune plateforme !

Mais avec toutes ces plateformes de streaming en pleine croissance, comment Netflix peut-il se démarquer de ses concurrents ?

Des nouveautés à volonté

Pour rester à la page, Netflix offre de nouvelles fonctionnalités : jeux vidéo, option switch, nouvelles interfaces, fil d’actualité à l’image de TikTok… tout est bon à tester. 

Lassée par son interface trop classique, la plateforme a décidé d’apporter un peu de changement. Ainsi, selon les profils, vous pouvez dorénavant découvrir différents types de homepage, rangée par catégories :

Image : & Source : ©alloforfait.tv

Entre un catalogue de plus en plus riche et des contenus originaux à volonté, Netflix continue de nous surprendre en proposant un « direct » à l’image des chaînes de télévision. Vous pouvez, tout comme sur votre TV, accéder à une grille de contenus diffusés en continu et en live, et automatiquement générés tous les 5 jours. Contrairement à votre expérience habituelle, Netflix ne se base pas cette fois sur vos préférences en termes de contenus pour vous orienter, mais propose les programmes les plus populaires du moment.

Attention : Cette fonctionnalité n’est disponible que sur la version informatique.

Image : © Captures d’écran personnelles / Source : ©Techadvisor

Et ce n’est pas le seul changement ! La plateforme de streaming propose cette fois, sur la version mobile, un flux de vidéos inspiré de TikTok. Alimenté par les contenus de Netflix, le like se transforme en « LOL » et il est possible de partager la vidéo. Petites différences comparé à TikTok : vous pouvez ajouter directement le film ou la série à votre liste, ou mieux, appuyez sur « lecture » pour le visionner.

Image : ©Captures d’écran personnelles / Source : ©Techadvisor

Enfin, la dernière nouveauté et non des moindres, Netflix se lance dans le gaming. Uniquement disponible sur la version mobile, vous avez maintenant la possibilité de jouer à une sélection variée de jeux vidéo. Ces derniers sont téléchargeables gratuitement pour les abonnés. « Netflix ne vient pas sur le secteur pour faire de la figuration, les jeux qu’ils proposent vont être de plus en plus ambitieux et leurs opérations de croissance externe de plus en plus conséquentes » souligne Charles Louis Planade, expert jeux vidéo chez Midcap Partners. « Leur objectif est d’avoir un catalogue convaincant lorsque le cloud gaming décollera. »

Ces six derniers mois, le groupe a déjà fait l’acquisition des jeux vidéo du studio Night School, puis du groupe finlandais Next Games, et plus récemment du groupe Los Gatos. Une extension qui n’est pas prête de s’arrêter.

Image : © Captures d’écran personnelles / Source : ©lesechos

Des changements radicaux

Mi-mars 2022, nous apprenions que Netflix envisageait la mise en place de frais supplémentaires pour le partage de ses codes d’identification dans plusieurs pays. Partager son unique compte avec vos amis ou des membres de votre famille ne sera bientôt plus possible de façon gratuite. Ainsi, en dehors de votre foyer, il faudra maintenant payer des frais supplémentaires pour partager votre compte Netflix. Les tests de cette nouvelle utilisation commenceront d’abord au Chili, au Costa Rica et au Pérou, mais pourraient rapidement débarquer en France.

Image : © Capture d’écran personnelle / Source : ©telestar & hitek.fr

En compensation à ce supplément, la plateforme pourrait proposer une baisse de ses tarifs, à l’instar de Disney+ d’ici la fin d’année. Une offre qui n’est pas sans contrepartie, puisque Disney+ intégrera de la publicité entre ses contenus. Netflix a toujours été contre les pubs, mais les choses pourraient changer. En effet, pour faire face à la concurrence féroce, la plateforme pourrait également accueillir des publicités, uniquement sur son forfait « Essentiel » (le moins cher). Si les publicités aux États-Unis sont monnaie courante sur les différentes plateformes de streaming et plutôt bien acceptées, cela risque de se passer différemment en France. En effet, les téléspectateurs français sont beaucoup moins conciliants avec les coupures publicitaires en plein milieu de leur programme. Serait-ce un moyen pour Netflix d’obtenir plus d’abonnements Premium, ou au contraire, risquent-ils de perdre un nombre conséquent d’abonnés ?