Médias, Qué pasa dans les médias

¿ Qué pasa dans les médias ? #Janvier 2022

Emily in Paris

La saison 2 d’Emily in Paris (Netflix) a fait parler d’elle durant le mois de janvier 2022. Série géniale ou série empreinte de clichés ? Les avis sont mitigés, mais une chose est sûre, elle a eu un effet inattendu sur le tourisme et la mode en France.

Emily in Paris, récap !

Emily in Paris
Image : ©Cineserie

Sortie à l’automne 2020, la saison 1 créée par le réalisateur de Younger et Sex and the City, Darren Star, avait cartonné avec plus de 58 millions de spectateurs sur Netflix.  La saison 2, sortie le 22 décembre 2021, s’est hissée dans le Top 10 mondial de Netflix. Elle est arrivée en tête du classement dans 94 pays avec 107,6 millions d’heures de visionnage, du 22 au 26 décembre 2021.

On y suit la star Lily Collins qui campe le rôle d’Emily Cooper. Une jeune Américaine qui débarque à Paris pour le travail, sans savoir parler un mot de français. Amitiés, triangles amoureux et clichés de la vie parisienne sont au rendez-vous. La saison 2 a débarqué sur les écrans fin 2021 et les saisons 3 et 4 sont déjà en cours de préparation. Bref, un véritable succès.

Les créateurs de mode raffolent des costumes de la série

Lily Collins (à gauche) porte une robe Magali Pascal.
Source et image : Le Monde

Certains trouveront les tenues d’Emily et ses amies exubérantes, mal accordées voire choquantes… Pourtant les créateurs et médias de mode rêvent de se les arracher !

« Où se procurer les vêtements d’Emily in Paris ? » La question faisait exploser les réseaux et bons nombres de médias de Cosmopolitan à BFM. On apprend sur le site de Elle qu’il y en a « pour tous les goûts et tous les budgets » et l’on met en garde contre la rupture de stock. « Au même moment, les marques qui découvraient la présence d’une de leurs nippes dans la série s’en vantaient par communiqué de presse ou par post Instagram, qu’il s’agisse de jeunes créateurs, de griffes de luxe établies ou piliers de la « fast fashion » selon le site Le Monde.

Des coiffures excentriques, une démarche assurée (et ce peu importe la hauteur du talon), des robes courtes, des jupes, des chemisiers superposant imprimés fleuris aux rayures ou motifs à carreaux dans des couleurs plus vives les unes que les autres… Emily impose son style original et unique. Selon Le Monde toujours, « la costumière française de la série assume complètement le look à la fois soigné et bariolé de son héroïne. « C’est une Américaine qui débarque à Paris. Je n’allais pas l’habiller comme Inès de La Fressange. Il fallait un ovni, qu’elle intrigue les Parisiens, qu’ils puissent la critiquer. Certains looks peuvent faire pleurer ou saigner les yeux, j’assume ! »

Même si son entourage demeure un peu plus « sobre », toutes et tous semblent sortis de la dernière Fashion Week. Et vous, plutôt passionné ou outré par les tenues d’Emily ?

Clichés, clichés et encore clichés !

Emily in Paris sur Netflix
Image : ©Allociné / Source : Voici

Malgré son franc succès, la série a connu beaucoup de critiques liées au nombre affolant de clichés sur la vie parisienne. En effet, les Français sont dépeints comme méfiants, hautains, paresseux et dragueurs. Quant aux lieux de vie… Emily vit dans une chambre de bonne qui ne répond pas aux critères parisiens, plutôt bien située. Elle ne boit des verres que sur des rooftops, devant la pyramide du Louvre ou encore, fête son anniversaire sur une place en pleine rue sans besoin d’obtenir une autorisation… et bien sûr, tous les Français parlent couramment anglais.  

Interrogée dans Le Parisien à ce sujet, l’une des stars françaises du feuilleton diffusé par Netflix, Philippine Leroy-Beaulieu, a répondu à ces attaques. Pour l’interprète de Sylvie Grateau, « Les Français n’ont pas d’humour ! ». Et de préciser son point de vue : “Le cliché permet aux gens de se réunir autour d’une image commune. C’est aussi un socle sur lequel les acteurs peuvent s’appuyer pour créer autre chose. Et derrière le sucre d’Emily in Paris, Darren Star touche à des choses profondes, avec le personnage d’Emily, il se moque aussi de cette jeunesse américaine et de ses représentations”.

Un impact conséquent sur le tourisme français

Emily in Paris
Source : Progammetv.net / Image : ©Le Journal des Femmes

Dans la saison 2, certaines scènes se déroulent dans le Sud de la France. Ainsi, plusieurs passages ont été tournés dans le Var, à Saint-Tropez, dans les Alpes-Maritimes à Villefranche-sur-Mer et au Saint-Jean-Cap-Ferrat. Et la série a eu des retombées plus que positives sur le tourisme en France.

C’est en tout cas le constat d’Hotels.com. Dans un communiqué, le site affirme que « la saison 2 aura eu un impact immédiat sur les projets de vacances des Français avec plus de 40% de recherches pour Saint-Tropez par rapport à 2020 et même plus de 80% par rapport à 2019 ». Pour parvenir à ce constat, l’équipe d’Hotel.com s’est penchée sur les recherches sur le site, juste avant Noël, soit au lancement de la saison 2, dévoilée le 22 décembre 2021.

Après Saint-Tropez, c’est Villefranche-sur-Mer qui a eu la cote, « avec une hausse de près de 30% des recherches par rapport aux semaines précédentes », affirme le communiqué. De la même façon, le passage d’Emily au Grand-Hôtel du Cap-Ferrat au cours de son week-end dans le Sud de la France, a lui aussi eu des répercussions : « Les recherches pour passer une nuit dans l’un des plus beaux palaces du Sud de la France ont triplé » selon le site de Télé-Loisirs.

Espérons que l’engouement continue lors des prochaines saisons !