La plume du lundi, Médias, Portraits HomePage

Netflix remonte la pente grâce à ses 2,4 millions de nouveaux abonnés !

La com de la semaine

Une collaboration qui fait grand bruit !

Source : Apple

Quoi de plus normal que de mettre la musique lors de trajets en voiture ?

Alors, pour les 72 % des conducteurs qui ne peuvent pas imaginer conduire sans musique, la nouvelle de la semaine ne pourra que les ravir et ce, grâce à un partenariat exclusif entre Apple Music, Universal Music Group et Mercedes-Benz.

La collaboration entre les marques tient au fait de l’intégration du Dolby Atmos dans les systèmes audio de certains modèles de véhicules de la marque Mercedes-Benz.

Selon une récente enquête menée par la plateforme mondiale d’étude de marché Appinio, 76 % des automobilistes déclarent qu’un son spatial (son tridimensionnel) réaliste est important pour eux. La mise en lumière de cette donnée sociétale a incité les artistes, et notamment ceux d’Universal Music Group, à organiser des tests de validation de leur chanson dans les voitures de la marque allemande et ainsi recevoir le label « Approuvé dans une Mercedes-Benz », indiquant ainsi la qualité sonore du titre.

Dans le cadre de ce partenariat, les détenteurs de véhicule Mercedes-Benz abonnés à Apple Music pourront accéder au catalogue complet de la plateforme, soit 100 millions de titres et des playlists en qualité Dolby Atmos pour une expérience immersive musicale profonde « portée par un son multidimensionnel et une clarté sans égal ».

Le Président-Directeur général d’Universal Music Group, Sir Lucian Grainge, a ainsi déclaré dans un communiqué de presse : « Cette étape importante dans l’histoire de la musique enregistrée est l’aboutissement d’années de collaboration avec nos partenaires chez Dolby pour développer le format Dolby Atmos Musique. Cela, afin de pouvoir offrir à nos artistes une palette encore plus large pour leur expression créative. Avec Mercedes, une entreprise qui partage notre passion pour la qualité et l’innovation, les fans peuvent désormais profiter de la musique de nos artistes dans les voitures Mercedes. Et ce, d’une manière qui les transporte virtuellement dans le studio d’enregistrement ou sur la scène ».

Ce n’est cependant pas la première fois que le monde de l’automobile rencontre celui de la musique… En 2010, l’entreprise américaine Ford s’était également associée à Universal Music Group pour offrir aux acheteurs des modèles Ford KA et Ford Fiesta un code personnel leur permettant d’accéder aux 10 000 titres du catalogue d’Universal Music Group.

Info Business

Le feuilleton Twitter contre Elon Musk : une série à suspense

Tout commence par une proposition de rachat du célèbre réseau social Twitter par l’homme le plus riche du monde, Elon Musk.

Mais l’histoire n’est pas aussi simple et de nombreux bouleversements et retournements de situation ont ponctué ce rachat durant l’année 2022. Retour sur les épisodes précédents…

En avril 2022, le PDG de Tesla et de Space X décide de mettre la main à la poche et de racheter 9,2 % du capital de Twitter pour la modique somme de 44 milliards de dollars. Mais, en juillet, Elon Musk retire son offre de rachat en raison des problématiques de transparence sur le nombre de faux-comptes et spams de la plateforme. Débute alors une longue et intense bataille juridique entre le milliardaire récalcitrant à l’achat et la plateforme Twitter, qui compte bien faire tenir ses engagements à son nouvel actionnaire. Et début octobre, coup de théâtre : à la perspective d’un procès coûteux initialement prévu du 17 au 21 octobre, Elon Musk a envoyé une lettre à Twitter indiquant qu’il était prêt à acheter le réseau social au prix initial, soit 54,20 dollars par action. Les deux acteurs travaillent alors de concert en vue de finaliser l’accord.

Derrière ce rocambolesque feuilleton se cache une tout autre réalité économique pour Twitter. Avec un résultat de 270 millions de dollars de perte, le réseau social a perdu de sa superbe. Malgré les 436 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, le chiffre d’affaires pour le 2e trimestre 2022 atteint les 1,18 milliard de dollars mais se trouve en baisse de 1 % par rapport à la même période l’année précédente. Les multiples rebondissements dans l’affaire qui a opposé Elon Musk à Twitter ont fortement impacté le cours de l’action boursière de la plateforme.

Dernière nouvelle en date, selon le Washington Post, Elon Musk entend bien reprendre Twitter… Et licencier près 75 % des effectifs de la plateforme. Au total, ce sont 2 000 salariés qui seraient licenciés. De son côté, Twitter avait déjà prévu un plan de licenciement et prévoyait de réduire de 25 % son effectif en 2023 en raison des problématiques budgétaires de la plateforme.

Parmi les ambitions annoncées, Elon Musk souhaiterait atteindre le milliard d’utilisateurs et espère doubler le chiffre d’affaires de la plateforme d’ici trois ans.

Le rachat va-t-il se conclure ? La suite au prochain épisode !

Le chiffre Hebdo

Netflix remonte la pente grâce à ses 2,4 millions de nouveaux abonnés !

Malgré un début d’année dans le rouge, le géant du streaming a su remonter la pente grâce aux 2,4 millions nouveaux abonnés et annonce la somme de 7,9 milliards de dollars de revenus pour son troisième trimestre 2022.

Les années pandémiques ont permis à la plateforme de s’imposer comme leader mondial sur le marché du streaming avec des arguments de chocs : en deux ans, Netflix avait augmenté son nombre d’abonnés en passant de 111 millions en 2018 à 204 millions fin 2020.

Cependant, après avoir perdu 200 000 abonnés au premier trimestre et près d’un million d’abonnés au second, le groupe a accusé le coup. La faute à la concurrence qui s’est développée, agrandie et diversifiée et a fait perdre à Netflix près de 60 % de sa valeur à la bourse de New York.

Aujourd’hui, le groupe est parvenu à réaliser 1,4 milliard de dollars de bénéfices et à retrouver une partie de son public grâce à la sortie des séries comme « Stranger Things » ou encore « Dahmer » qui ont boosté la plateforme. Mais la concurrence s’intensifie avec des plateformes qui augmentent leurs tarifs et la création de contenus originaux qui attirent le public : « House of Dragon », « Les Anneaux de Pouvoir »…

Pour se démarquer et maintenir sa position de leader, Netflix a revu sa copie et annoncé la mise en place début novembre d’une offre de streaming avec publicité pour un tarif de 5,99€/mois en France intitulée « Essentiel ».

Afin de pallier la baisse des abonnés, Netflix se lance également dans une véritable chasse aux sorcières, ou plutôt une chasse au partage des mots de passe. Dès 2023, Netflix proposera de créer des « sous-comptes », à l’instar des abonnements familiaux permettant ainsi à la plateforme d’augmenter les chiffres d’abonnés mais également ses revenus puisqu’un surcoût sera appliqué aux profils supplémentaires.

L’innovation de la semaine

Les petits nouveaux du marché du streaming : Universal+ et Paramount+

Source : Télé 7 jours

La famille des plateformes de streaming s’agrandit avec deux nouveau-nés !

Netflix, Amazon Prime Vidéo, Disney+, Apple Tv+, Canal+… Aujourd’hui, tout le monde détient sa propre plateforme de streaming vidéo. Alors pourquoi pas les grands pontes américains Universal et Paramount ? C’est chose faite !

L’arrivée en France de ces deux nouvelles plateformes d’ici la fin d’année 2022 renforce la consécration des offres de streaming mais accentue également la concurrence sur le marché de la SVOD.

NBC Universal, le groupe de médias américain, a annoncé l’arrivée d’une nouvelle plateforme de streaming vidéo, Universal + pour la fin d’année 2022, qui compilera les chaînes Syfy, 13ème Rue, E ! et DreamWorks. Autant de chaînes diverses et variées qui empiéteront sur un public, jusque là, largement détenu par le géant Netflix et ses 221 millions d’abonnés à travers le monde. Avec des séries et des films tournés vers les enfants, Universal+ pourrait également venir titiller la plateforme Disney+… Pour l’instant, les tarifs d’abonnement ne sont pas encore connus pour la France bien qu’aux États-Unis, le service soit vendu à 4,99 dollars/mois.

Dans le même temps, Canal + annonce la distribution de Paramount + dont le lancement est déjà prévu pour le 1er décembre 2022. Cette nouvelle plateforme, qui a vu le jour en mars 2021 dans de nombreux pays anglophones, compte déjà 43,3 millions d’abonnés à travers le monde. Pour son arrivée en France, les abonnés pourront souscrire à la plateforme pour 7,99€/mois, ou bien, accéder à l’offre à travers les abonnements Canal+ Ciné Série. Pour le bonheur de tous, la plateforme mettra ainsi à disposition de ses abonnés un catalogue contenant 4 000 programmes (films, séries, documentaires) et 17 000 épisodes de séries parmi lesquels se trouvent « Dexter », « Shameless », « Homeland », « South Park » ou encore, des contenus à destination des familles avec « Bob l’Éponge », la « Pat’ Patrouille », « Avatar, le maitre de l’air »… En sus de séries à foison, la catalogue est enrichi des films Paramount dont « Le Parrain », « Mission : Impossible », « Star Trek », « Top Gun », « Transformers »…

Encore une bonne raison de rester sous la couette pour regarder nos films et séries préférées 😊