La plume du lundi, Médias

Grâce aux réseaux sociaux, Greta Thunberg devient le visage de la jeunesse écologique mondiale

source : madame LeFigaro

Voici la plume du lundi #65 revenant sur les informations importantes à retenir au cours de la semaine écoulée sur le web social.

Infos business

L’acquisition de 21th Century Fox par Disney est officielle.

actualitte.com

C’est désormais officiel ! Il aura fallu patienter pendant plus d’une année pour enfin assister à la conclusion de cet accord au montant astronomique de 71,3 milliards de dollars. Cet épilogue de plus de 17 mois représente un bouleversement dans l’univers des médias et du divertissement. Disney vient de conclure l’acquisition de l’entreprise 21th century Fox… et des studios cinématographiques 20th Century Fox ! Un rachat qui est qualifié de “deal du siècle” puisqu’il s’agit du rachat le plus cher dans l’industrie du cinéma. Cette acquisition signe la fin de l’ère des fameux “big six”, ces 6 majors traditionnels hollywoodiens qui ne sont plus que 5 suite à la fusion Disney-Fox. Désormais, le géant aux grandes oreilles accède à la cinémathèque vieille de 80 ans de 20th century Fox. Cela lui permet de détenir désormais 35 % du marché du film.

En effet, ce rachat répond à l’ambition pressante de proposer le service de diffusion en continu “Disney +” à l’automne 2019. Ainsi, à la suite de cette acquisition, la firme pourra compter sur l’étendue de ses contenus qui sera proposée aux futurs abonnés. De fait, Disney devient un concurrent de taille de Netflix. Dans un contexte où la diffusion en salle connaît un recul depuis l’arrivée des services en streaming, Disney tient à être un acteur majeur dans la transformation digitale du cinéma. 

Cette association permettra aussi de fédérer les fans des sagas références des deux studios. Ainsi, nul doute que nous verrons Wolverine en compagnie de Deadpool ainsi que les “4 fantastiques” réunis pour sauver le monde aux côtés de Captain America. Cette opération est une première depuis 30 ans puisqu’elle a consisté à faire disparaître un géant du cinéma.

Source : polygon.com

Chiffre de la semaine

A 16 ans, elle est déjà le visage de la lutte pour l’environnement

theguardian.com

La problématique écologique est devenue un sujet majeur du XXIème siècle dont l’intérêt médiatique ne cesse d’augmenter, notamment lors durant les dernières marches pour le climat. Très récemment, certaines de ces manifestations ont été organisées par les jeunes générations, dans une centaine de pays. Ce réveil écologique part de l’immobilisme des grands dirigeants politiques actuels. La crainte de la future situation catastrophique de la planète trouve ses racines dans le sentiment d’inaction des classes dirigeantes sur les questions climatiques. Dans cette lutte, une très jeune femme s’est illustrée par sa ferveur environnementale : Greta Thunberg. Cette jeune suédoise âgée de 16 ans est devenue une icône écologique pour la jeunesse. Partant d’une revendication solitaire, l’engouement populaire porté par l’histoire de cette adolescente est l’une des belles histoires marquantes de ce début d’année.

Tout part d’une protestation devant le parlement suédois. La jeune Greta Thunberg décide alors de brandir une pancarte pour réclamer l’implication de son gouvernement pour la cause écologique et le respect des Accords de Paris. Une initiative solitaire qui attire l’attention du public et des médias, étonnés par sa détermination mais surtout par son jeune âge. Il faudra compter sur les réseaux sociaux, à travers des vidéos la montrant en action, pour rendre son combat populaire. Elle devient rapidement un phénomène mondial mais aussi le porte-voix de toute une génération. Son initiative incitera les jeunes d’horizons différents à prendre leur destin en main et à préserver la planète. Son combat est salué par une majeure partie de l’opinion, l’amenant à la rencontre des leaders écologiques mondiaux, bénéficiant aussi d’une tribune lors de la COP 24. Son succès est dû en grande partie à la viralité de ces actions sur le web et dans la presse. De grands médias ont repris son engagement et cela l’a porté dans le cœur de l’opinion publique internationale mais aussi à l’Elysée.

A l’ère où les débats sur le climat restent houleux, Greta Thunberg est devenue le symbole d’une jeunesse qui exige des mesures fortes de la part des dirigeants pour l’avenir de la planète. L’adolescente a récemment manifesté à Paris devant l’Opéra Garnier, accompagnée d’une foule importante de jeunes gens qui portent aussi son combat, un combat commun. L’ampleur de l’initiative de Greta Thunberg et son parcours démontre que l’âge n’est en rien un frein pour exprimer ses idéaux. Les questions liées à la préservation de la planète restent l’affaire de tous, sans discrimination d’âge ou de sexe. Désormais, le nom de la jeune suédoise est plébiscité pour le prochain Prix Nobel de la paix.

Source : theguardian.com

Innovation de la semaine

Airbnb compte proposer des trajets en avion

numerama.com

Les offres d’hébergements alternatifs connaissent un boom ces dernières années. Depuis, ce business model à succès ne cesse d’attirer de nouveaux acteurs entrants. Cette menace pour les acteurs traditionnels oblige ces derniers à se diversifier afin de se différencier de la concurrence, à l’image du pionnier Airbnb, bien que bénéficiant d’une position ultra dominante, qui étend son portefeuille d’activités. Toujours dans l’idée de proposer de nouvelles offres et services, la firme a récemment exprimé, via l’un de ses dirigeants, le désir de proposer sur sa plateforme un nouveau service de réservation de billets d’avion.

En effet, c’est au STI (Salon du Tourisme Internationale), qui s’est tenu à Berlin du 6 au 10 mars dernier, que l’entreprise a exposé son ambition d’étendre ses activités vers le secteur aérien. La firme réfléchit donc sur la possibilité d’intégrer la réservation des billets d’avion dans ses offres. Ainsi, comme l’a indiqué l’un de ses responsables, il ne s’agira là que d’un service en collaboration avec les compagnies aériennes partenaires. La question liée au lancement de sa propre compagnie aérienne ne serait pas (encore) d’actualité.

Il faudra un peu de patience pour assister à la concrétisation de ce projet puisqu’il est, pour le moment, en pleine élaboration. Ce dernier représenterait un gain de temps conséquent pour les potentiels voyageurs dans les préparatifs de déplacements. En effet, les offres de voyages seraient concentrées sur le même canal de vente. La firme ambitionne de renforcer son statut de référence du voyage grâce à un accompagnement continu apporté aux futurs voyageurs dans toutes les branches du tourisme.

Source : businessinsider.fr

Com de la semaine

L’ONG CARE alerte sur la famine infantile en Afrique via sa nouvelle campagne

Jai-un-pote-dans-la.com

La situation des enfants dans les pays en crise reste alarmante. De plus, nul doute que les enfants en sont les premières victimes de ces événements malheureux. Rien qu’au Yémen, par exemple, l’UNICEF recense près de 5 millions d’enfants menacés par la famine et environ un d’entre eux meurt toutes les 10 minutes. Cette situation part des crises liées à la sécheresse et aux conflits armés représentant un risque élevé pour la survie, l’avenir et l’épanouissement des enfants. En collaboration avec l’agence Mccan, l’ONG CARE décide cette fois-ci de tirer la sonnette d’alarme sur la hausse de la malnutrition et de la sous-nutrition infantile en Afrique via sa nouvelle campagne.

Des visuels forts de sens et touchants ont été réalisés pour cette campagne. Ils révèlent l’urgence liée à la question alimentaire sur ce continent. Dans ces supports de campagne, nous découvrons une association aussi évidente que symbolique des enfants décharnés accompagnés de jouets, malheureusement, à leur image. La symbolique du jouet représentant l’épanouissement de l’enfant, pour lequel il entretient une forte relation, est utilisée afin de démontrer la souffrance généralisée affectant la vie d’un enfant lors d’une famine. Au-delà du terrible sort de ces enfants, c’est l’enfance à l’échelle mondiale qui est victime de ces situations. Le spectateur est interpellé par l’état des plus fidèles représentant de l’innocence et de l’optimisme que sont les enfants et leurs jouets. Les messages “Ils partagent tout” et “Ils vont dormir ensemble” font prendre conscience que l’injustice que ces enfants subissent est immense. En effet, ils sont, de fait, uniquement victimes des crises qu’ils traversent et en aucun cas les acteurs.

Les enfants ne peuvent pas attendre face à cette insécurité alimentaire. L’ONG CARE tient à souligner l’urgence liée à ce sujet en Afrique. Rappelons que la malnutrition sévère a des conséquences néfastes sur le développement physique et intellectuel des enfants. Cela affecte leur avenir et laisse ainsi des traces pour les décennies à venir.

Source : jai-un-pote-dans-la.com