La plume du lundi, Médias

Elisabeth II, la reine du business !

crédit : Le Monde

La plume du lundi revient sur les informations importantes à retenir au cours de la semaine écoulée sur le web social. 

Le chiffre de la semaine

Truth Social Trump pourrait lever jusqu’à 50 millions de dollars avant sa fusion

L'ancien président a vanté sa propre plateforme Truth Social, qui a été créée comme une alternative de droite à Twitter.
Source & Image : ©Zonebourse

L’application « Truth Social » élaborée par Donald Trump en février 2022 pour contrer son bannissement de Twitter avait plutôt bien décollé avec plus de 170 000 abonnés au lancement. Pourtant, le soufflet est vite retombé et l’ancien Président des Etats-Unis a dû se résigner à fusionner avec Digital World Acquisition Corp (DWAC), une société de chèque en blanc, constituée dans le but d’effectuer une fusion, une bourse de capital, une acquisition d’actifs, un achat d’actions, etc.

 Lundi 16 mai, la nouvelle entreprise de médias sociaux de Donald Trump, Truth Media & Technology Group (TMTG), maison mère de Truth Social, a révélé qu’elle pourrait lever jusqu’à 50 millions de dollars avant sa fusion définitive. Initialement, elle devait recevoir un financement de 1,25 milliard de dollars après sa fusion avec DWAC. Mais la transaction, signée en octobre dernier, fait l’objet d’une enquête de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Les fonds sont donc inaccessibles jusqu’à ce que la SEC donne le feu vert et que la transaction soit définitivement conclue, ce qui pourrait prendre un certain temps.

Notons que le désintérêt par les internautes de Truth Social est probablement lié au fait que Trump n’a commencé à utiliser fréquemment son réseau social que ce mois-ci. À la suite d’une ambiance de travail plus que douteuse, deux cadres supérieurs ont quitté l’entreprise moins d’un an après l’avoir rejointe, selon un rapport précédent de Reuters. Maintenant qu’Elon Musk a annoncé la fin du bannissement de Trump sur Twitter, ce dernier va-t-il totalement délaisser son réseau social au profit de celui de Musk ? Ou au contraire, va-t-il se lancer dans une concurrence acharnée ?


L’innovation de la semaine

The Good Habits, l’application pour devenir plus éco-responsable

Source : ©Femina / Image : ©Canva

De plus en plus de personnes souhaitent se tourner vers un quotidien plus éco-responsable, sans savoir par où commencer. L’application The Good Habits, créée par Cassandre Milius, propose une multitude de conseils donnés pour et par des particuliers.

L’éco-responsabilité rythme notre quotidien. La réduction du plastique, des déchets ou le recyclage s’imposent de plus en plus comme étant la marche à suivre pour un mode de vie plus ecofriendly. C’est pour cela que Cassandre Milius a décidé de créer The Good Habits (les bonnes habitudes), une application « dédiée à ceux qui veulent évoluer tout en se faisant plaisir ». Selon elle, il est important d’agir maintenant « Il faut reconnecter l’écoresponsabilité à nos vies ». Grâce à une campagne de crowdfunding lancée en 2021, elle a pu mettre en place une version bêta de son application, afin d’identifier les potentiels inconvénients et permettre ainsi, courant 2022, de proposer une expérience plus complète à travers une nouvelle version.

Véritable application d’entraides, elle permet à chacun de partager ses conseils sur quatre thématiques : alimentation, hygiène et beauté, entretien de la maison et mode. Pour l’instant toujours en phase de bêta-test, l’application propose de s’inscrire dans une démarche écologique en partageant ses bons plans et en encourageant les autres à devenir plus éco-responsables à leur propre rythme. Chacun peut y insérer son astuce ou faire découvrir son Do It Yourself aux autres utilisateurs. Ainsi, si vous voulez des conseils pour manger sain, ou préserver votre santé naturellement, n’hésitez plus et rendez-vous sur le site de The Good habits ! « Un pas à la fois, chacun à son rythme, mais tous ensemble. C’est la philosophie The Good Habits », explique Cassandre sur son site.


L’info business

Elisabeth II, la reine du business !

Source : ©TF1info / Image : ©Closer

Le 2 juin 2022, la Reine Elisabeth II fêtera ses soixante-dix ans de règne. De nombreuses festivités sont prévues pour l’événement, ainsi que des produits dérivés qui font déjà un tabac !

Les boutiques et les vitrines britanniques sont remplies de goodies à l’effigie de la Reine ! Un marketing de la monarchie qui impressionne certains touristes. Magnets à moins de trois euros ou vaisselles à plusieurs dizaines d’euros, le business ne se limite pas aux petits cadeaux souvenirs ! Tout le monde veut sa part du gâteau, car les produits dérivés vont rapporter plusieurs dizaines de millions d’euros. Si l’on retrouve les classiques comme les boîtes à thé, les assiettes en carton ou les biscuits, on peut découvrir également une Barbie et des figurines Pop’s à l’effigie de la Reine, ou encore une ligne d’accessoires pour chiens.

Au nord de l’Angleterre, à Stocke-on-Trent, ville de la poterie, impossible de passer à côté de l’occasion. L’entreprise de vaisselle, Goviers, a créé une gamme spéciale avec de la platine et de l’or. La tasse à 80 euros ne décourage pas les clients. Le patron de Goviers estime que ce jubilé pourrait représenter 20 % de son chiffre annuel !

Douze millions de visiteurs et de Britanniques sont attendus pour participer à la célébration qui se déroulera sur quatre jours. Une manne financière pour Londres. À titre d’exemple, l’hôtel Kona a même décidé de faire un événement dédié au jubilé tout au long de l’année. Depuis février, il propose un Afternoon tea au parfum royal, au prix de 80 euros. Restauration, tourisme, commerce… Après deux années chamboulées par la crise sanitaire, ces secteurs comptent sur la reine pour se refaire une santé !


La com de la semaine

Parc Astérix : Zeus enfile son nouveau slip !

Source & Image : ©jaiunpotedanslacom

Samedi 14 mai 2022, le Parc Astérix a inauguré la nouvelle version du Tonnerre de Zeus ! Après 25 ans d’existence et des travaux olympiens, les mythiques montagnes russes se dotent d’un nouveau parcours, d’un nouveau nom, mais aussi d’un nouveau slip, fruit d’une collaboration entre le parc d’attractions et Undiz !

Le Parc Astérix fait partie d’un des plus célèbres parcs d’attractions de France. Un succès qu’il doit en partie à ses attractions à sensations fortes, comme l’iconique Tonnerre de Zeus, ouverte en 1977. Pour fêter son quart de siècle, la montagne russe a eu le droit à une remise en beauté : 85% de son circuit a été rénové. Une bosse inclinée à 90°, deux virages à grande vitesse, quatorze « airtimes » pour décoller de son siège, un tunnel avec des effets spéciaux lumineux et un passage à l’envers pour les plus courageux : telles sont les promesses de l’attraction rebaptisée « Tonnerre 2 Zeus ».

L’inauguration du Tonnerre 2 Zeus a été marquée par une note d’humour : celle du slip de Zeus, emblématique statue associée à l’attraction. Celle-ci arbore en effet un nouveau sous-vêtement rose, recouvert de petits canards, que les plus curieux ne manqueront sans doute pas d’immortaliser.

Ce modèle, choisi par les internautes via les réseaux sociaux a été conçu par l’enseigne de sous-vêtement Undiz. Mais le partenariat ne s’arrête pas là ! Le parc a confié à Undiz la confection de boxers et tangas, aux couleurs de celui de Zeus. Avis aux collectionneurs ou intéressés : ces produits sont vendus en édition (très limitée), dans certaines boutiques du parc à thème et dans certains magasins Undiz.