La plume du lundi, Médias

Dormez dans des caravanes aux couleurs de votre série préférée

Source : La Réclame – Élodie C.

Alchimia Communication vous invite à lire la plume du lundi #72 revenant sur les informations importantes à retenir au cours de la semaine écoulée sur le web social.

Info business

Google accusé de se faire des milliards de dollars sur le dos des médias américains

Source : Les Echos – Shutterstock

La News Media Alliance, l’association américaine de plusieurs grands médias, a sorti récemment une étude accusant Google d’avoir récolté 4.7 milliards de dollars de revenus grâce aux contenus des médias, sans rien leur reverser en retour (ou presque). Maintenant, les médias américains espèrent que cette étude sera un poids pour faire passer la version américaine de la Directive Droit d’Auteur votée en Europe.

Actuellement, aux États-Unis, lorsque des extraits de médias sont affichés, ces derniers ne reçoivent une rémunération qu’avec le trafic renvoyé par le moteur de recherche. Grâce à la “Journalism Competition and Preservation Act”, un changement serait observé puisque les journaux pourront négocier collectivement et ainsi être plus forts face aux géants de la tech.

Pour Google, “ces calculs de coin de tables sont inexacts”. De plus, l’entreprise rappelle que la plupart des actualités données grâce à Google News ne sont pas reliées à des publicités et donc ne participent pas aux revenus de la marque. La firme évoque également les opportunités de son service pour les médias. Selon elle, les actualités Google amènent beaucoup de trafic aux journaux entraînant ainsi l’abonnement potentiel de visiteurs.

Source : Presse Citron

Chiffre de la semaine

Certaines intelligences artificielles consomment autant de CO2 que 5 voitures

Source : Les Echos – University of Massachusetts Amherst

Des chercheurs de l’université du Massachusetts ont mené une étude pour comprendre l’impact réel sur l’environnement des algorithmes des intelligences artificielles. Pour cela, ils ont testé les quatre modèles les plus sophistiqués de traitement automatique du langage naturel.

Après de savants calculs, ces scientifiques se sont rendu compte que ces intelligences artificielles consommaient en moyenne pendant leur seule phase d’apprentissage près de 283 tonnes de CO2. Un chiffre extrêmement important puisqu’il correspond à l’émission totale de cinq voitures durant tous leurs cycles de vie. De plus, en fonction de la taille du modèle, les coûts environnementaux augmentent énormément. Pire encore, les phases d’ajustement des intelligences artificielles font exploser l’impact environnemental.

Les porteurs de cette étude appellent donc les grands acteurs créant ces algorithmes, à mettre en place de nouveaux moyens plus écologiques même si malheureusement ce n’est pas la tendance.

Source : Konbini

Innovation de la semaine

IKEA vend des tapis d’arts en fonction des émotions de leurs potentiels acheteurs

IKEA, géant de l’ameublement, souhaite dorénavant rendre plus accessible l’art. Cette année, l’IKEA Art Event 2019 était consacré au tapis. L’entreprise a collaboré avec huit artistes différents afin de créer huit tapis d’art. Cependant, l’entreprise ne voulant pas retrouver ces tapis vendus sur internet et a donc choisi ces futurs acheteurs d’une étrange manière.

IKEA a mis au point avec l’entreprise Ogilvy, une intelligence artificielle permettant de décrypter les émotions des acheteurs. Son IKEA heART Scanner promet ainsi de vendre ces objets exclusifs qu’aux véritables passionnés d’art.

Source : J’ai un pote dans la com

Com de la semaine

Dormir dans une caravane aux couleurs de votre série préférée est désormais possible

Le groupe belge Telenet propriétaire du service de streaming vidéo Play a réalisé une étonnante campagne de communication. En partant du constat qu’avec la multitude de plateformes de streaming, nous sommes maintenant exposés à énormément de bandes-annonces, ou trailers en anglais, l’entreprise nous invite à nous immerger dans ces fameuses bandes-annonces.

Telenet accompagné de l’agence TBWA Belgique, a reconstitué 6 caravanes pouvant accueillir des fans de Game of Thrones, de The Walking Dead ou encore de True Blood pour y dormir. Si la marque a choisi des caravanes, c’est qu’en anglais ce mot se dit aussi trailer, un petit jeu de mot donc.

La soirée comprenait donc une nuit dans une caravane extrêmement bien reproduit mais aussi le binge-watching de la série en question, un repas pas très gastronomique et quelques frayeurs !

Source : La Réclame