Le chiffre hebdo, Réseaux Sociaux

Charli d’Amelio, la première à dépasser les 100 millions d’abonnés sur TikTok

Source : TikTok de Charli D’Amelio. TIKTOK

Chiffre hebdo #52

Alors que l’application est toujours très controversée aux USA, c’est le premier compte utilisateur à passer la barre symbolique des 100 millions d’abonnés.

Un réseau social en constante hausse de popularité

Vous connaissez sûrement TikTok, ce réseau social qui a fait parler de lui notamment au début du confinement. De nombreux challenges y étaient organisés comme le Oh Na Na Na Challenge qui consistait à respecter un jeu de jambes chorégraphique sur l’introduction du remix de la chanson “Oh Nanana” de Bonde R300. Entre le premier et le deuxième confinement, TikTok n’a vu son nombre d’utilisateurs qu’augmenter jusqu’à atteindre 800 millions d’abonnés actifs et plus de 2 milliards de téléchargements. Selon PresseCitron, la plupart des réseaux sociaux comme Twitter comptent une baisse de 43% de ses influenceurs actifs et 65% de ses publications sponsorisées ou encore Instagram et YouTube qui s’en sortent à peine mieux. Tandis que TikTok se démarque de façon spectaculaire avec une hausse de 368% d’influenceurs actifs et de 95% des publications sponsorisées.

Un record atteint inimaginable

Ce record atteint par Charli Grace d’Amelio, une ado de 16 ans, originaire du Connecticut, confirme que cette application en constante hausse de popularité est notamment prisée par des utilisateurs beaucoup plus jeunes que sur les autres réseaux sociaux. La jeune femme est la première surprise par ce chiffre, puisqu’elle avait indiqué il y a quelques temps sur son compte : “Ne vous inquiétez pas, je ne comprends pas non plus le battage médiatique”, une façon de répondre aux haters. Après avoir posté sa première vidéo le 30 mars 2019, il aura fallu à peine plus d’un an à Charli Grace pour passer devant les plus grandes stars et influenceurs reconnus et atteindre une popularité digitale encore inégalée. Pour mieux vous situer, elle compte 2 fois plus d’abonnés que Will Smith, 3 trois fois plus que Dwayne ‘The Rock’ Johnson, et 4 fois plus que Selena Gomez ! En comparaison, il a fallu 14 ans à YouTube pour qu’une chaine atteigne les 100 millions d’abonnés.

Une ascension fulgurante et inattendue 

En quelques mois, elle passe du statut d’ado normale à véritable influenceuse ! Des célébrités se mettent à la suivre, Jennifer Lopez l’invite au Super Bowl et elle est même ensuite invitée à danser pour le All Star Game, le plus grand évènement annuel du basket américain ! Elle apparait également dans le Washington Post, et le New York Times lui octroie même le titre de “reine de TikTok”.

Selon France Info, ses danses sont « copiées et reproduites par des milliers d’ados, qui se font des mèches roses comme elle, une raie au milieu comme elle, et qui, comme elle, ont une vie simple.»

Qui est Charli Grace d’Amelio ?

La jeune femme, née en 2004, est la fille d’Heidi d’Amelio, une photographe professionnelle et de Marc d’Amelio, un homme d’affaires. Elle commence la danse dès l’âge de 3 ans et participe à de nombreuses compétitions. Elle menait une vie assez banale jusqu’au jour où l’une de ses publications est repérée par la plate-forme et mise en avant dans les recommandations des utilisateurs.

Comme l’explique Le Monde, ” la principale force de TikTok est en effet sa capacité à suggérer de nouveaux contenus, dans un onglet « Pour toi » permettant de découvrir des vidéos de comptes […]. Ces dernières ont régulièrement tendance à devenir virales : celle de Charli D’Amelio ne fera pas exception et atteint en quelques semaines des millions de vues.

Son succès est à son apogée lorsque qu’elle utilise la musique du rappeur K Camp, « Lottery (Renegade) » pour l’une de ses vidéos, celle-ci fait alors l’objet de plus de 20 millions de reprises par d’autres utilisateurs qui tentent de plus ou moins imiter Charli. A ce jour, le #renegade a atteint plus de 2 milliards de vues sur TikTok.

Comment Charli d’Amelio a-t-elle su se démarquer des autres jeunes de son âge ? Chris Stokel-Walker, journaliste britannique et auteur du livre TikTok Boom (parution en avril 2021), nous l’explique : “Ce qui la différencie des autres, c’est qu’elle a très vite compris comment fonctionnait l’application. Elle a su exploiter l’algorithme en misant sur la danse qui est très mise en avant sur la plate-forme, tout en trouvant une façon très personnelle de danser. Quand on arrive à 100 millions d’abonnés, ce n’est pas juste de la chance.

Charli relève également que le plus important est d’être authentique auprès de ses abonnés. Elle fait ses vidéos par passion et par plaisir avant tout !

Toute la famille s’y met 

It's hard to put the brakes on it. We doubled down': Charli D'Amelio and  the first family of TikTok | Family | The Guardian

Source : The Guardian, Photograph: Christopher Lane

Cette ascension fulgurante est un véritable tournant historique pour Charli et sa famille, mais également pour la plateforme sociale gérée par la société chinoise Bytedance. Selon HITC, Charli gagnerait environ 48 000 $ par vidéo postée. Le site Distractify estime quant à lui qu’elle gagnerait plus 25 000 $ par post. Que ce soit 25 000 $ comme 48 000 $, la jeune femme a tout intérêt à protéger son patrimoine naissant. C’est d’ailleurs pour cela que Marc, le père, a abandonné sa carrière professionnelle pour faire fructifier les affaires de ses filles grâce à ses compétences commerciales. Car oui, selon Forbes, Charli aurait gagné 4 millions de dollars l’année passée mais c’est sans compter sa grande sœur. En effet, Dixie D’Amelio, âgée de 18 ans compte elle aussi plus de 45 millions d’abonnés, qui lui ont rapporté 3,2 millions de dollars. En plus des deux sœurs célèbres sur TikTok, les parents sont également présents sur la plateforme et se retrouvent au cœur d’une téléréalité sur leur chaine YouTube centrée autour de leur quotidien familial « The d’Amelio Family». La célébrité est telle que le clan d’Amelio s’est rapproché de la célèbre agence United Talent Agency pour gérer les affaires de l’entreprise familiale. Cette performance en termes d’engagement permettra à Charli de se détacher de TikTok pour aller se diriger petit à petit vers d’autres plateformes comme YouTube ou encore la publication de livres et de podcasts.

Qui dit célébrité dit aussi polémique !

Après avoir réussi à esquiver de nombreuses critiques, Charli et sa sœur Dixie se sont vues accusées par de nombreux internautes de manque de respect envers leur chef cuisinier. La scène est tirée du premier épisode de leur série familiale sur YouTube et alors que le chef cuisinier leur apportait des escargots à manger, les deux jeunes filles ont alors montré du dégoût face au plat qui se présentait devant elle. Ce scandale est tombé au mauvais moment, juste avant le palier des 100 millions d’abonnés, elle perd 500 000 d’entre eux… qu’elle récupèrera quelques jours plus tard.

Tout cet engouement est forcément la conséquence d’une pression énorme pour une jeune fille de 16 ans. Entre critiques sur son corps, insultes et menaces, l’adolescente essaie tant bien que mal de passer outre et d’en tirer du positif. Elle s’engage alors contre le cyberharcèlement, d’abord avec l’Unicef depuis quelques mois, en montant une campagne de sensibilisation sur YouTube, puis avec un livre, qui sortira en décembre prochain : Essentiellement Charli : le guide ultime pour garder les pieds sur terre.