La plume du lundi

Back Market se joue du Black Friday

Voici la plume du lundi #77 revenant sur les informations importantes à retenir au cours de la semaine écoulée sur le web social.

Info business

Google s’accorde avec les médias français

Source : Pixabay

Pour la première fois dans l’histoire du conflit opposant les médias aux GAFA, Google a signé des accords sur les droits voisins avec plusieurs journaux français, comme le Figaro, l’Obs, Libération ou le Monde. Le directeur du géant de la tech a également annoncé ce 19 novembre qu’il espérait signer un accord définitif avec l’ensemble des éditeurs de l’Alliance pour la presse d’information générale dans les semaines à venir.

L’objectif de la loi européenne sur les droits voisins, adoptée en 2019 est d’attribuer une rémunération plus juste aux créateurs de contenus selon leur valeur. En effet, il est avantageux pour Google de proposer de l’information de qualité à ses utilisateurs. Ne pas récompenser les éditeurs en conséquence est, aux yeux de l’autorité de la concurrence, un abus de position dominante.

Le compromis trouvé entre les différentes parties présente donc des intérêts pour la presse. Celle-ci doit basculer du format papier au format digital afin de correspondre aux nouveaux usages engendrés par l’ascension du numérique. L’accord avec Google permettra aux journaux de recevoir une aide technologique dans le but de renforcer les audiences numériques. Par ailleurs, les éditeurs auront accès au programme de licence globale Google News Showcase, qui prévoit de gratifier les éditeurs contribuant à une information en ligne de haute qualité.

D’autres négociations avec les Gafa restent à envisager pour les éditeurs de la presse française, afin de construire des conditions de marché équitables.

Chiffre de la semaine

La SVOD réalise 798,5 millions d’euros de chiffre d’affaires au cours des 8 premiers mois de l’année.

Source : Unsplash

Le CNC a publié son rapport sur le marché de la VOD ce 19 Novembre, et partage des chiffres remarquables sur les performances des plateformes de vidéo par abonnement, qui représentent 81% du marché. L’année 2020 a été riche et mouvementée pour ces modes de visionnage en plein essor.

En effet, la pandémie liée au Covid-19 a particulièrement favorisé l’augmentation des abonnements aux services SVOD. Netflix, qui domine le marché de la SVOD, a gagné 28,1 millions de nouveaux abonnés de janvier à septembre 2020, soit plus qu’en 2019 sur toute l’année (27,8 millions).

On remarque par ailleurs la popularité grandissante Disney +, à tel point que le géant du divertissement Disney a beaucoup misé sur son service de streaming pour palier aux pertes engendrées par la fermeture des parcs d’attractions et des cinémas pendant le confinement. Disney + a déjà conquis 73 millions d’abonnés en seulement 11 mois.

Enfin, le lancement de la plateforme française Salto, disponible depuis le 20 octobre 2020, confirme d’autant plus le succès de la SVOD en 2020. Au bout d’un mois, le service de streaming présente des résultats encourageants avec ses 100.000 utilisateurs, un score comparable à Netflix dans ses débuts.

Innovation de la semaine

Spotify lance sa fonctionnalité story, dans le sillage de la concurrence.

Source : Presse-citron.net

Le format story est de plus en plus déployé sur les réseaux sociaux. Ce concept de publication éphémère, rendu célèbre par Snapchat, s’est en effet démocratisé sur Facebook, Instagram, LinkedIn, Youtube, Twitter récemment, et maintenant Spotify.

A l’approche des fêtes de fin d’année, Spotify teste le format story dans sa playlist « Christmas Hits ». Les utilisateurs de la plateforme ont ainsi la possibilité de découvrir en exclusivité les meilleurs souvenirs de Noël de plusieurs artistes comme Meghan Trainor, Kelly Clarkson ou Jennifer Lopez, avant d’écouter les titres incontournables de ce mois de décembre. Le contenu idéal pour se plonger dans la magie de Noël !

D’après Egadget, un porte-parole de Spotify a indiqué que ce test survenait dans une démarche visant à constamment améliorer l’expérience client sur la plateforme. Cette nouvelle fonctionnalité permettrait aux artistes de s’exprimer de manière spontanée auprès de leurs auditeurs, apportant une dimension plus humaine et sociale à Spotify. Les fans devraient se réjouir d’avoir peut-être bientôt accès à des messages de leurs idoles directement sur leurs playlists.

Source : Presse-citron

Com de la semaine

Back Market se joue du Black Friday

Capture d’écran sur le site de Back Market

La réouverture des commerces en France s’accompagne d’un déluge de promotions avec le Black Friday. S’il est tentant, après avoir passé un mois sans faire les boutiques, d’aller chiner des bonnes affaires et de consommer, Back Market s’est amusé à décrédibiliser le Black Friday dans une campagne haute en couleurs, mettant à l’honneur l’emploi de seconde main et les petits prix valables toute l’année.

Déjà en 2019, Back Market qualifiait le Black Friday du « jour le plus inutile de l’année », d’un « échantillon de Back Market ». En effet, la mentalité du Black Friday incitant à la surconsommation est aux antipodes du mode de consommation que Back Market s’efforce d’instaurer. La startup privilégie la vente d’appareils reconditionnés, afin de recycler les technologies et de les rendre plus accessibles : un message en phase avec les tendances « éco-friendly » et les envies grandissantes d’une consommation plus responsable.

Source : agence Marcel