La plume du lundi, Réseaux Sociaux

A 30% de commission, Epic Games refuse de céder contre Google

Voici la plume du lundi #74 qui récapitule tous les événements importants sur le web social.

Info business

Uber Eats va vendre son activité à Zomato

Source : Pixabay.com

Depuis son lancement en 2015, Uber Eats n’a cessé de croître et a réussi à conquérir plus de 40 pays. Cependant, depuis son installation en Inde en 2017, l’enseigne de service de livraison de plats cuisinés n’arrive pas à faire face à la rude concurrence présente sur le territoire. Elle annonce ainsi la vente de son activité à son principal concurrent : Zomato.

Le PDG d’Uber avait déclaré : “En ce moment, le marché est très, très compétitif. Il y a en Inde quelques concurrents très forts. En général, nous aimerions être le numéro 1 ou le numéro 2 dans chacun de nos marchés. En ce moment en Inde, nous sommes le numéro 3 et cela ne nous satisfait pas. L’équipe sait donc qu’il y a du pain sur la planche, mais nous sommes sur la bonne voie”. La célèbre app food n’a pas réussi à tenir son pari et s’apprête donc à rebrousser chemin. Les accords sont actuellement en cours de négociation pour la cession de son activité qui est valorisée à près de 400 millions de dollars.

Quelques mois auparavant, c’était en Corée du Sud qu’Uber Eats avait décidé de se retirer. En effet, l’enseigne avait annoncé mettre fin à ses services le 14 octobre pour les mêmes raisons, après deux ans sur le territoire. On pourrait se demander si Uber Eats n’a pas été trop ambitieux lors du déploiement de sa stratégie mondiale.

Source : Siecledigital.fr

Chiffre de la semaine

A 30% de commission, Epic Games refuse de céder contre Google

Source : Pixabay.com

Le célèbre jeu Fortnite n’est toujours pas disponible en téléchargement sur le Play Store. Et pour cause, son éditeur Epic Games refuse de payer les 30% de commission imposés par Google. En effet, selon Epic Games, il s’agirait d’un abus de position dominante du géant américain.

Pour le télécharger, les utilisateurs de Google devront donc utiliser un APK du jeu sur la page de Fortnite, ou aller directement sur le site d’Epic Games. Pour cesser cette « guerre », le studio de jeux vidéo souhaite que le modèle imposé par Google change, chose que le géant du web refuse catégoriquement. De plus, il rappelle que tous les développeurs “sont soumis aux mêmes conditions“et que par conséquent, aucune différence de traitement ne sera accordée aux développeurs de Fortnite. Toutefois, le PDG d’Epic Games se défend en précisant qu’il ne souhaite aucune faveur de la part de Google. Néanmoins, il souhaiterait voir un changement dans la politique de Google.

Vous l’aurez compris, Fortnite n’est pas prêt de voir le jour sur le Play Store. Ainsi, si l’éditeur accuse Google d’abuser de sa position, il pourrait aller jusqu’à contester la commission qui lui est imposée, en justice. Il est important de souligner que Google a déjà été sanctionné à hauteur de 150 millions d’euros pour abus de position dominante par l’Autorité de la Concurrence concernant Google Ads. En effet, les règles qu’il imposait à ses annonceurs étaient appliquées de manière aléatoire et inéquitable. Pour ce qui concerne Epic Games, affaire à suivre…

Source : journaldugeek.com

Innovation de la semaine

Adieu France 4, bonjour Okoo !

Source : Pixabay.com

Okoo est une plateforme entièrement gratuite dédiée exclusivement aux enfants de 3 à 12 ans. Avec l’arrêt de France 4, qui était jusqu’à présent la chaîne du groupe qui contenait le plus de contenu jeunesse, France Télévisions a dû anticiper. En effet, le groupe a préféré supprimer les programmes d’animation pour les faire basculer vers sa nouvelle plateforme. Nous avons pu observer, ces derniers temps, le développement de plateformes jeunesse, liées à l’apparition de nouveaux besoins chez les enfants. En effet, force est de constater que, malheureusement, les enfants sont de plus en plus nombreux à rester à la maison pour regarder les dessins animés que de s’initier aux activités physiques.

Sur Okoo, les enfants ne retrouveront pas seulement leurs dessins animés préférés. Ainsi, la plateforme proposera des documentaires, des magazines (une nouvelle version de “C’est pas sorcier”) et de la fiction. De quoi leur laisser un large choix !

La plateforme offrira une réglette qui permettra de choisir l’âge de l’enfant, ce qui optimisera la navigation en fonction de celui-ci. Si les parents souhaitent encadrer la navigation, ils pourront limiter le temps passé devant l’écran. Cependant, la plateforme aura uniquement un but éducatif. En effet, elle ne diffusera aucune publicité et il n’y aura pas de recommandation à la fin du visionnage d’un programme, comme c’est le cas sur Netflix par exemple. L’objectif est de ne pas inciter l’enfant à un visionnage compulsif mais aussi à être actif dans le choix de ses thématiques. Okoo sera disponible sur Ios et Android.

D’autres plateformes du même types font leur apparition. Disney + qui arrivera en mars 2020, Bookids créée par Nickelodeon, TfouMax par Tf1, Netflix Jeunesse qui existe déjà ainsi que d’autres moins connus comme Hopster par exemple. La concurrence est d’ores et déjà accrue.

Source : Telerama.fr

Com de la semaine

Tout en digital : Un jeu concours ludique et amusant lancé par Škoda avec Google Street View

Source : Pixabay.com

Škoda lance sa nouvelle campagne entièrement digitale avec Street View. Celle-ci s’illustre par une course poursuite dans les rues de Los Angeles et offre la possibilité de gagner un voyage. Ce procédé novateur montre que l’utilisation d’outils simples et quotidiens, tel que Street View, peut être détournée de manière amusante pour faire la promotion d’un nouveau produit.

Cependant, par ce coup de communication, le constructeur automobile ne promeut pas juste ses nouvelles clés de voitures. En effet, il va encore plus loin et propose à ses consommateurs la possibilité de gagner un voyage pour 2 personnes. C’est la première fois qu’une marque automobile réalise un jeu vidéo interactif qui s’avère être un concours. Elle prouve par ce biais sa capacité à innover mais aussi sa connaissance en gestion de données. Ce dernier point est particulièrement important lorsque l’on souhaite vendre des clés de voitures intelligentes. Par l’aspect ludique et amusant, la marque se place proche de ses consommateurs et développe, dans un but de fidélisation, ses objectifs affectifs.

Il est intéressant d’observer depuis quelques temps l’innovation dans la publicité automobile. On citera notamment la campagne réalisée pour la promotion de la Toyota Camry qui avait créé un print multidimentionnel.

Source : Journaldugeek.com